Foire aux questions

Qu'est-ce que la psychothérapie ?


La psychothérapie est un processus qui vise à vous aider à diminuer la détresse psychologique que peuvent vous causer, par exemple, l'anxiété, la dépression, la maladie, les transitions de vie ou les difficultés relationnelles. Le ou la psychologue ou psychothérapeute que vous rencontrerez vous accompagnera dans un processus de compréhension de vous-même et de changement, afin que vous puissiez retrouver un sentiment de mieux-être, un meilleur fonctionnement au plan personnel et interpersonnel ou des changements sur le plan de votre personnalité.

La démarche commence habituellement avec une ou quelques rencontres d'évaluation qui sont consacrées à mieux vous connaître et à évaluer vos besoins. Suite à l'évaluation, votre thérapeute vous témoignera de sa compréhension de vos difficultés et vous proposera des moyens pour les adresser. Selon l'approche du ou de la thérapeute, vous serez amené à davantage prendre conscience et comprendre vos pensées, vos émotions, vos sensations physiques et vos comportements. Ceci vous permettra graduellement de faire des choix de vie qui vous satisfont davantage, afin de vivre une vie plus harmonieuse, heureuse et authentique.




Comment savoir si je devrais consulter?


Il arrive à chacun.e de vivre des moments de remise en question ou des épreuves difficiles à surmonter, et il n'est pas nécessaire d'avoir un diagnostic psychologique ou d'être référé par un médecin pour venir en psychothérapie.

Certaines personnes consultent dans un but de développement personnel ou pour mener une vie plus authentique en ayant des relations interpersonnelles plus harmonieuses. D'autres personnes consultent car elles se sentent souffrantes et présentent différents symptômes psychologiques, comme de l'anxiété, une tristesse persistante, des difficultés relationnelles au long cours ou même certains symptômes physiques aggravés par le stress. Il n'y a pas de mauvaise raison pour consulter. Lorsque la détresse dans laquelle vous vous trouvez ne s’améliore pas, que les ressources que vous avez autour de vous se révèlent insuffisantes, que les épreuves rencontrées vous empêchent d’accomplir votre travail et affectent votre vie personnelle, une aide professionnelle vous sera utile afin de vous soutenir, vous aider à trouver de nouvelles ressources et vous accompagner dans un processus de changement vers un nouveau mieux-être.




Comment se passe une rencontre de psychothérapie?


Les rencontres peuvent se passer légèrement différemment selon l'approche employée par votre psychologue ou psychothérapeute. Celui-ci ou celle-ci vous expliquera son approche lors des premières rencontres, et vous pouvez vous sentir à l'aise de lui poser toute question à ce sujet. Certains thérapeutes interviendront peu, d'autres seront plus actifs, certains vous donneront des exercices et des devoirs à faire, d'autres non.

Il est encouragé de vous ouvrir ouvertement à votre thérapeute sur tout ce qui vous vient en tête ou que vous ressentez, même si cela peut parfois être difficile à faire. Si vous constatez que quelque chose vous empêche de parler librement et franchement, abordez-le aussi avec votre thérapeute. Vous pourrez travailler ensemble à en rendre l'élaboration possible.




Combien de temps vais-je devoir consulter et à quelle fréquence ?


Habituellement, les rencontre sont d'une durée de 50 minutes à raison d'une fois par semaine, mais d'autres aménagements pourraient être discutés avec votre psychologue en fonction de votre situation personnelle.

La durée d’une psychothérapie est variable et dépend, entre autres, de la nature du problème pour lequel vous consultez, des objectifs que vous vous êtes fixés en accord avec votre psychothérapeute et de votre évolution à l'intérieur du suivi. Une thérapie peut s'étendre entre quelques semaines à quelques mois ou même parfois quelques années, selon les objectifs travaillés. On considère habituellement qu'une thérapie de très court terme dure environ 10-15 rencontres et qu'une thérapie brève dure quelques mois. Si votre situation personnelle ou financière ne vous permettent pas autant de rencontres, vous pouvez discuter avec votre thérapeute des aménagements qui peuvent être faits pour profiter au mieux du processus thérapeutique en fonction du temps et des moyens dont vous disposez.




Combien coûte une séance de psychothérapie ?


Le coût d'une séance de psychothérapie auprès d'un.e doctorant.e en psychologie à notre clinique est de 105$ par rencontre.

Le coût d'une séance de thérapie auprès d'un.e psychologues ou psychothérapeute varie entre 110$ et 140$ par rencontre.

Un reçu vous sera remis à chaque rencontre à des fins d'assurances et d'impôts, y compris pour les rencontres auprès des doctorant.e.s.

La plupart des assurances collectives et de plusieurs assurances privées permettent d’obtenir le remboursement au moins d'une partie des frais thérapeutiques.

Notez que la plupart des psychologues ou psychothérapeutes vous factureront une partie ou la totalité des frais pour des rencontres manquées à moins d'un préavis reçu avec certain délai (par exemple un préavis de 24 ou 48 heures). Votre thérapeute discutera de ces modalités avec vous au début de la thérapie.




Est-ce que les séances sont confidentielles ?


Lorsque la psychothérapie est pratiquée auprès d'un.e adolescent.e de 14 ans ou plus ou d'un.e adulte, les psychologues et psychothérapie sont tenus au secret professionnel. Tout ce qui est discuté en thérapie est donc normalement confidentiel. Une exception s'applique cependant dans le cas où un.e client.e présente un risque urgent pour sa sécurité ou celle d'un.e tiers. Dans ce cas, le ou la thérapeute cherchera avec le ou la client.e les façons d'assurer sa sécurité et celle d'autrui. Ceci pourrait impliquer de briser temporairement la confidentialité spécifiquement à ce sujet, et serait discuté avec le ou la client.e.

Lorsque la psychothérapie est pratiquée auprès d'un.e enfant ou un.e adolescent de 14 ans ou moins, les règles de confidentialité peuvent parfois différer légèrement. Informez-vous auprès de votre psychologue ou psychothérapeute à ce sujet.




Qui peut pratiquer la psychothérapie?


Au Québec, seuls les psychologues, les médecins et les professionnel.le.s possédant un permis de psychothérapeute délivré par l’Ordre des psychologues du Québec peuvent pratiquer la psychothérapie.




Quelles sont les différentes approches en psychothérapie?


L'Ordre des psychologues du Québec offre les informations suivantes au sujet des quatre grandes écoles de pensée que l'on retrouve dans le domaine de la psychothérapie et que l’on appelle « orientations théoriques » :
"Ce sont quatre façons différentes de voir la psychothérapie, qui sont aussi valables et efficaces les unes que les autres. La majorité des psychologues et des psychothérapeutes s’inspirent de principes issus de différentes orientations. N’hésitez pas à questionner le psychologue à ce sujet lors de votre première rencontre. APPROCHE COGNITIVE-COMPORTEMENTALE
Cette approche est basée sur l’idée selon laquelle les difficultés psychologiques sont liées à des pensées ou à des comportements inadéquats. Le psychothérapeute qui adopte cette approche utilise différentes techniques et stratégies afin d’aider son client à modifier ses comportements, ses pensées et ses émotions.

APPROCHE HUMANISTE Pour les tenants de l’orientation existentielle-humaniste, l’être humain possède en lui les ressources nécessaires pour se réaliser. Le psychothérapeute humaniste cherche à amener la personne à devenir consciente de ses difficultés, à les comprendre et à prendre ses propres décisions dans le but d’agir en fonction de ce qu’elle est et de ce qu’elle ressent.

APPROCHE PSYCHODYNAMIQUE / ANALYTIQUE Fortement influencée par la psychanalyse et faisant appel à la notion d’inconscient, l’orientation psychodynamique-analytique établit un lien entre les difficultés actuelles du client, ses expériences passées ainsi que les conflits refoulés et non résolus de son histoire personnelle. La personne est amenée à prendre conscience de l’influence de ces conflits sur son fonctionnement afin de les comprendre et de s’en dégager graduellement.

APPROCHE SYSTÉMIQUE-INTERACTIONNELLE Dans cette approche, on considère que les problèmes personnels surgissent et se maintiennent en raison de l’interaction entre une personne et son entourage. L’objectif de la psychothérapie systémique est de modifier les relations entre la personne et son entourage. Il est ainsi fréquent que le psychothérapeute rencontre des personnes significatives pour son client." Source: Ordre des psychologues du Québec




Quelle est la durée d'une rencontre de psychothérapie?


La plupart des psychologues ou psychothérapeutes offrent des rencontres d'une durée de 50 minutes. D'autres durées sont parfois suggérées (p.ex., des rencontres plus longues pour de la thérapie de couple). Il est important d'arriver à l'heure pour votre rencontre, car contrairement à d'autres professionnel.le.s, votre psychothérapeute ou psychologue ne pourra pas ajuster l'heure de la fin de votre rencontre.




Est-ce que les psychologues peuvent prescrire des médicaments et/ou un arrêt de travail?


Les psychologues ne sont pas autorisés à prescrire des médicaments ni un arrêt de travail. Seuls les médecins généralistes et les psychiatres peuvent prescrire un arrêt de travail et des traitements médicaux.




Pourquoi faire de la thérapie avec un.e doctorant.e ?


La clinique Cōnsciēns Centre de santé psychologique offre la possibilité d'entreprendre une psychothérapie avec des doctorant.e.s en psychologie (aussi appelés candidat.e.s au doctorat) à un tarif plus bas que ceux d'un.e psychologue. Qu'elle est la situation des doctorant.e.s? Jusqu'à 2006, les futurs psychologues devaient compléter une maîtrise pour accéder à la profession. Or, depuis 2006, l’Ordre des psychologues du Québec exige de ses nouveaux et nouvelles membres qu’ils et elles détiennent un doctorat avant d'obtenir leur titre. Le nouveau programme d'étude comprend donc davantage de stages et d'internats professionnels que ce qui était requis autrefois (2300 heures de stage et d'internats sur 4 ou 5 ans), en plus de nombreuses heures de supervision ajoutées auprès de professionnel.le.s seniors. La formation des nouvelles générations de psychologues est donc plus approfondie qu'auparavant, et les nouveaux et nouvelles clinicien.ne.s sont particulièrement bien outillé.e.s pour aider leurs client.e.s dans une grande variété de problématiques. Il est cependant fréquent que des doctorant.e.s aient complété leur formation clinique ou qu'ils ou elles soient sur le point de le faire, mais qu'ils ou elles n'aient pas encore leur titre officiel, car ils ou elles doivent compléter la rédaction de leur thèse de doctorat, un travail de recherche qui s'étale parfois sur plusieurs années. Pour cette raison, l'Ordre des psychologues du Québec accorde aux doctorant.e.s un permis particulier de pratique qui leur permet de s'impliquer auprès de la population et d'offrir des services cliniques de façon similaire aux psychologues accrédité.e.s. Pendant cette période, les doctorant.e.s restent cependant en supervision étroite auprès d'un.e psychologue senior qui cautionne leurs actes et signe leurs reçus de psychothérapie.





Consciens Centre de santé psychologique

4681 St-Denis, Montréal (Québec), H2J 2L5